Appel d’air

Appel d’air/ Intake of Air/ 空気の誘引

Appel d'air, Rouen

A-BAAppel d'air_1200
Trois Arbres à photosynthèse, quatre Molécules d’oxygène sur 160 mètres de long

Appel d’air

Le feu provoque le déplacement de l’air qu’il aspire pour sa combustion. « Appel d’air » est comme une “aspiration d’air” provoquée par le feu.

Le Jardin des Plantes de Rouen, le plus grand jardin de la ville, est le site sélectionné pour mon installation artistique. Afin d’y trouver les lieux adaptés à mon projet, j’ai commencé par regarder les plantes, puis les animaux et les visiteurs, ainsi que leurs va-et-vient dans le jardin.

Après avoir suivi l’allée centrale, on arrive au coeur du jardin. On trouve là de nombreuses espèces de plantes, une volière d’oiseaux rares et une serre de plantes tropicales. Des paons et des canards circulent librement dans cette zone.

Souvent les visiteurs vont tout droit vers le centre du jardin, car l’atmosphère y est pleine de vie naturelle. Dans le jardin, la vie des plantes et des oiseaux est facilitée par l’attention quotidienne des jardiniers qui veillent sur elle.

Après la phase d’observation, j’ai choisi l’espace où j’allais intervenir : les 210 mètres de l’allée centrale qui mène de l’entrée au centre du jardin. C’est l’espace le plus neutre et son rôle est de faciliter les déplacements des visiteurs dans le jardin. En tenant compte de l’organisation de la vie dans cet espace, j’ai conçu « Appel d’air » de façon à ce qu’il provoque une sensation d’appel d’air. Une “aspiration” de l’attention des visiteurs vers leur propre environnement.

Sur les bords de l’allée, l’Ailante proche de l’entrée, le Chêne à mi-parcours, le Ginkgo situé près de la serre, sont les trois arbres transformés en « Arbres à photosynthèse ». Sur les 160 mètres de zones gazonnées qui séparent l’Ailante et le Chêne, quatre « Molécules d’oxygène » sont dessinées par de l’herbe qui pousse plus dru qu’alentour, grâce à des soins particuliers. Une sphère cristalline, remplie d’air, est posée sur chaque cercle d’herbe : un atome d’oxygène. Chaque « Molécule d’oxygène » est orientée vers un « Arbre à photosynthèse » – le plus proche – pour souligner la relation étroite entre les arbres et notre oxygène.

« Appel d’air » est une installation d’art environnemental qui tire son origine du projet « Air en péril ». J’ai conçu le projet « Air en péril » comme un remède. Le remède que je voudrais porter au double péril de la pollution atmosphérique et de la dégénérescence qu’elle inflige à notre écosystème.

 

 


10pp_rouen7

plan de réalisation
Installation de quatre « Molécules d’oxygène » sur la zone gazonnée de plus de 160 mètres de long, l’allée centrale du Jardin des plantes de Rouen

 

Appeldair_AAP012a_900px
Arbre à photosynthèse, Jardin des plantes de Rouen

Installation artistique réalisée dans le cadre du projet d’artiste « Air en péril »

Exposition « Rouen impressionnée » organisée par la Ville de Rouen dans le cadre de la Normandie impressionniste (la première Triennale)
Commissaire de l’exposition : Laure Delamotte-legrand

Jardin des plantes de Rouen, 2010

Projet « Air en péril »


2010年、ルーアン市企画コミッション、ルーアン植物園、平川滋子「空気の誘引」展

ノルマンディー・アンプレッショニスト、ルーアン・アンプレッショネ展


 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s